/ Le lycée






Historique


Le bâtiment, à la façade colorée de briques et de céramique, a toujours eu une vocation scolaire. L'école élémentaire créée en 1891 vécut sans histoire particulière jusqu'à la création du Cours Complémentaire Industriel qui devint en 1956 Collège Industriel du Livre.

L'école forme alors des typographes, des imprimeurs, des relieurs et des doreurs.
En 1963, un cours de dessin, créé 5 ans auparavant dans une école voisine, vient s'installer au 5 rue Madame. Puis au début des années 80, les dernières classes primaires sont transférées au 42 rue Madame et le lycée prend sa structure actuelle.
Il forme des dessinateurs maquettistes, des compositeurs, des monteurs et toujours des imprimeurs, des relieurs et des doreurs.

A partir de 1985, l'idée de le baptiser prend forme. Plusieurs noms sont proposés : Geoffroy TORY, imprimeur, grammairien, théoricien de la Lettre; CASSANDRE, affichiste, créateur de caractères; Francis THIBAUDEAU, typographe, théoricien de la Lettre; et Maximilien VoX, dessinateur, graveur, illustrateur, journaliste, auteur, historien de la Lettre et de la Typographie, publicitaire et enseignant. C'est Maximilien VOX qui l'emporte car, par sa vie, par son oeuvre, par toutes les facettes de son talent, il symbolise parfaitement l'esprit du Livre et des Arts graphiques.


Qui était Maximilien Vox ?

Maximilien Vox

Graveur, dessinateur, illustrateur, éditeur, journaliste, critique d'art, esthéticien et historien de la lettre et de la typographie, son action et son oeuvre jalonnent l'évolution du livre durant les deux premiers tiers du XXe siècle.

Il édite et crée des collections de romans, fonde et anime des journaux (Micromégas, Caractère, etc.), conçoit des plaquettes publicitaires, publie de nombreux articles sur l'ensemble des métiers du Livre, imagine et met en place un modèle pédagogique de reconnaissance et d'identification des caractères et des lettres qui reste aujourd'hui encore le seul agréé par l'Association typographique internationale.


En 1952, il fonde à Lurs-en-Provence un centre de rencontres pour la diffusion et la confrontation des idées en typographie et dans l'édition. Ce centre, Les Rencontres internationales de Lure, réunit en congrès tous les ans les spécialistes du monde entier de la lettre, de l'imprimerie et de la publicité.

Par ses multiples activités tant théoriques que pratiques en faveur des métiers du Livre et des Arts graphiques, Vox est un symbole de cohésion, d'union et d'équilibre, de complémentarité. Historien et graphiste, Vox était de surcroît un pédagogue (il a été professeur à l'École du Louvre ainsi qu'à l'École des Beaux-Arts). Sensibilisé aux problèmes du dessin des caractères, de leur histoire ainsi que de leur transformation jusqu'à l'explosion formelle et esthétique du XXe siècle, il a imaginé un mode de reconnaissance et de répartition synthétique de leur forme dont l'efficacité reste ouverte sur les propositions futures.